Automassage

Écrit par les experts Ooreka

L'automassage permet de profiter des bienfaits du massage sans faire appel au service d'un masseur professionnel.

Automassage pieds

Le masseur kinésithérapeute et le masseur professionnel ne sont pas les seuls à pouvoir dispenser une séance de massage performante, la pratique de l'automassage ouvre également la voie à la détente, au bien-être et à la santé.

Efficace et pratiquement gratuit, l'automassage apporte les mêmes vertus que les autres types de massage à condition de bien acquérir les principes de base et les techniques adaptées. Se masser soi-même constitue une alternative aux autres techniques de toucher.

Automassage : de quoi s'agit-il ?

L'automassage est une technique de massage particulière qui consiste à se masser soi-même. Il s'agit d'une approche manuelle visant à se prodiguer soi-même un véritable moment de bien-être en soulageant les nœuds à l'origine des troubles physiques. Pratique, l'automassage peut être effectué à tout moment.

Afin d'en tirer un maximum de bénéfice, le mieux est cependant de fixer un créneau régulier pour faire son automassage. Selon le choix, il est possible de le faire au travail pendant la pause café, à domicile au moment de prendre un bain ou encore sur le lit avant de se coucher. Pour un effet optimum, il est également conseillé de réaliser l'automassage au moins une fois par semaine.

Automassage : les différentes catégories

L'automassage peut être divisé en deux catégories spécifiques selon l'effet escompté : l'automassage relaxant et l'automassage énergisant.

L'automassage relaxant

L'automassage relaxant vise à éliminer les tensions accumulées après une journée de travail :

  • Les techniques utilisées servent à atténuer les douleurs physiques grâce à une stimulation des tissus en profondeur.
  • Ces mouvements agissent en dénouant les noeuds musculaires provoquant les douleurs.
  • De manière générale, l'automassage relaxant s'applique au niveau des jambes ou des bras.

L'automassage relaxant au niveau des jambes n'apparaît pas difficile. Pour le faire, entourez votre jambe avec vos mains puis frottez-le de bas en haut. Une fois que vous sentez la chaleur sous vos mains, continuez l'application par des pétrissages.

À vous de doser l'intensité des mouvements selon vos besoins. Après une dizaine de minutes de pétrissage, terminez cette petite séance avec des effleurages destinés à calmer la zone d'intervention.

L'automassage énergisant

L'automassage énergisant provient de la médecine traditionnelle chinoise. Contrairement à l'automassage relaxant, ce type d'automassage est surtout destiné à ressourcer le corps en énergie :

  • Il s'applique surtout sur certaines zones du corps comme le visage, les oreilles et les yeux.
  • L'automassage énergisant s'adresse particulièrement aux personnes souffrantes d'une fatigue occulaire liée à une longue exposition des yeux devant un écran.

En pratique, commencez par un massage crânien, posez vos mains derrière votre tête et dirigez cette pression vers la base de votre cou. Effectuez ce geste plusieurs fois puis continuez avec un massage des yeux.

Pour cela, il vous suffit de frotter vos mains puis de les placer sur vos yeux fermés tout en effectuant un massage en douceur. Sous l'effet de la chaleur, la zone oculaire se détendra.

Automassage : quelques techniques faciles à réaliser

L'automassage est destiné à être pratiqué sans contrainte où vous vous trouverez. Parmi ceux qui sont faciles à réaliser se distinguent : l'automassage des oreilles, l'automassage des mains et l'automassage des pieds.

L'automassage des oreilles

L'automassage des oreilles entre dans la catégorie des automassages énergisants. En général, il n'est pas appliqué seul, mais complète l'automassage du visage ou de la tête. En pratique, le procédé apparaît très simple :

  • Il vous suffit de placer vos doigts comme si vous allez pincer vos oreilles.
  • Commencez à partir du haut puis descendez en continuant à malaxer vos oreilles avec vos doigts jusqu'au lobe puis recommencez en sens inverse.

L'automassage des mains

Les mains sont les parties du corps les plus sollicitées dans la vie quotidienne. Il est donc normal qu'elles souffrent d'un problème de tension. L'automassage des mains a pour objectif d'enlever ce nœud et de détendre les muscles palmaires :

  • Déposez une main sur le dos de l'autre main puis serrez en effectuant un mouvement de glissement du poignet au bout des doigts et inversement.
  • Continuez l'automassage des mains en massant chacun de vos doigts en insistant sur les articulations.
  • Terminez par un automassage du poignet et de la paume en y effectuant des mouvements circulaires avec vos doigts.

L'automassage des pieds

Tout comme les mains les pieds jouent un rôle particulièrement important. Ils supportent le poids de notre corps. C'est pour cette raison que les sensations de fatigue au niveau des membres inférieures sont courantes. Outre le recours à l'intervention d'un masseur professionnel, rien de tel qu'un automassage bien appliqué pour mettre un terme à ces gênes.

L'automassage des pieds peut se faire en toute facilité :

  • Mettez vous assis puis massez l'un de vos pieds avec l'autre. Saisissez ensuite l'un de vos pieds avec vos deux mains, l'une en dessus et l'autre en dessous puis massez-le en douceur.
  • Pressez chacun de vos orteils puis étirez-les doucement.
  • Revenez sur les chevilles en éliminant les éventuels nœuds à l'aide d'un mouvement circulaire appliqués avec une pression de moyenne intensité.
  • Terminez par un massage en douceur de la voûte plantaire.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
jerome chesnot

conseiller | matelas conseils

Expert

guy roulier

ostéopathe, posturologue, naturopathe, phyto-aroma | naturemania.com

Expert

AL
aude level

assistante esthétique | centre level lyon

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !