Sommaire

Le massage énergétique vise à réénergiser, rééquilibrer l'organisme, afin de retrouver une harmonie entre le corps et l'esprit. Découvrons ensemble comment se pratique un massage énergétique, quels sont ses bienfaits et ses contre-indications.

Massage énergétique : ses origines

Vieux d'au moins 6 000 ans, les premiers massages ont vu le jour en Inde avec le massage ayurvédique, branche de l'ayurveda (médecine traditionnelle). Puis sont apparus la réflexologie plantaire (il y a environ 5 000 ans en Inde), le massage Tuina qui est le plus vieux massage énergétique (issu de la médecine chinoise), le massage shiatsu (d'origine japonaise), le massage thaïlandais (massage créé pour les moins bouddhistes et utilisant des techniques de réflexologie), le massage amma (japonais), le massage lomi lomi (polynésie), le massage tibétain.

Le massage fut introduit et développé en Europe par les Grecs il y a environ 2 000 ans. Plus récemment, au début du 19ème siècle, est né le massage suédois créé par Per Henrink Ling pour les besoins des gymnastes. À cette même période, le mot massage est apparu dans le vocabulaire français. Il est issu du mot grec « massein » qui signifie toucher avec douceur, presser légèrement, palper, pétrir.

En France, le massage se développera tout d'abord dans le cadre des soins infirmiers puisque les premières à le pratiquer ont été des infirmières sous le nom d'infirmier-masseur. Les kinésithérapeutes se le sont approprié un peu plus tard vers 1946 avec la naissance de la profession. Le massage est longtemps resté lié au monde médical jusqu'à l'émergence du massage californien qui proposa une approche du corps moins morcelée, plus globale. Le massage est universel et évolue en fonction des besoins et de l'environnement culturel.

Caractéristiques du massage énergétique

Quelle que soit son origine, on retrouve dans tous les massages, les mêmes objectifs, seule la manière d'y parvenir peut différer. On trouvera un massage plus codifié, structuré dans la tradition asiatique où le massage est fortement lié à la médecine traditionnelle. D'autres traditions utiliseront un massage plus arrondi, plus doux, presque voluptueux. Il n'en est pas moins efficace, il utilise une autre approche.

Le point commun à tous est qu'il prend en compte l'homme dans sa globalité favorisant ainsi l'harmonisation du corps et de l'esprit. Le massage énergétique s'appuie sur un modelage du corps par les mains, il est destiné à soulager les douleurs, permet le rééquilibrage des énergies et le retour au bien-être physique (détente du corps) et psychologique. Il a ainsi un rôle dans la prévention de la maladie et est, le plus souvent, intuitif.

Quelles sont les techniques du massage énergétique ?

Selon la médecine traditionnelle chinoise, l'énergie circule dans notre corps par le biais des méridiens. Afin de favoriser cette circulation, le massage peut s'effectuer sur une table, sur une chaise ou au sol et nécessiter l'utilisation d'huiles ou non.

Certaines techniques utiliseront un grand nombre de mouvements tels que le pousser, le frotter, le pincer, le fait de pétrir, d'étirer, etc. sur un mode relativement tonique, parfois douloureux. D'autres seront plus doux, plus enveloppant, travaillant à la fois en surface et en profondeur. Les mouvements lents tonifient, détendent en profondeur, recentrent l'énergie alors que les mouvements rapides retirent les blocages et permettent au Qi, énergie vitale, de circuler.

Quelle que soit la technique, le praticien s'adaptera à la problématique du patient, à son passé, à la nature de son stress... Le massage peut être pratiqué dans une ambiance propice à la détente (chaleur, musique, odeurs agréables, couleurs chaudes...).

Massage énergétique : bienfaits et contre-indications

Bienfaits

Un massage énergétique apporte de nombreux bienfaits au corps humain : il procure une sensation de bien-être, il équilibre les énergies (favorise l'autoguérison), il relaxe et permet l'évacuation du stress, il stimule la circulation sanguine et lymphatique donc l'oxygénation des tissus et l'élimination des déchets de l'organisme, il stimule le système immunitaire, il soulage les douleurs (dorsales, musculaires, problèmes digestifs (constipation...), les migraines, etc., il favorise l'amincissement par l'amélioration du métabolisme et il renforce les capacités à ressentir, réinvestir son corps et éprouver de la joie de vivre.

Toutefois, certains facteurs sont à prendre en compte.

Contre-indications

Le massage énergétique est contre-indiqué en cas de :

  • présence de fièvre, donc en présence d'une infection, l'activation du système cardiovasculaire est contre-indiqué pour le cœur notamment ;
  • phlébite (= inflammation d'une veine suite à la présence d'un caillot de sang), si bien que la stimulation du système circulatoire par le massage pourrait provoquer la migration de ce caillot dans une artère pulmonaire provoquant ainsi une embolie pulmonaire, qui, si elle est massive peut être mortelle ;
  • problèmes cardiaques, car un massage trop tonique et/ou trop profond peut entraîner des palpitations cardiaques chez une personne dont le cœur est fragile, fatigué ;
  • maladies relatives aux os et au squelette, telles que l'ostéoporose qui fragilise les os et favorise les fractures ;
  • état inflammatoire au niveau des articulations comme une entorse, une rupture ligamentaire, une déchirure musculaire, lesquelles pourraient être aggravées avec un massage ;
  • problèmes de peau (dermatoses, plaies, cicatrices récentes susceptibles de s'infecter) ;
  • certains troubles de la coagulation (un massage un peu trop tonique et énergique pourrait provoquer la formation d'hématomes chez les personnes au sang plus fluide que la norme et aux vaisseaux fragilisés) ;
  • début de grossesse ou de grossesse à risque (la femme enceinte peut être massée, mais plus tard au cours de sa grossesse en l'absence de contre-indications, le massage pouvant provoquer une fausse-couche).

Aussi dans la rubrique :

Bases du massage

Sommaire